2 avr. 2016

Les graines germées, alimentation vivante




 « Une graine dont le métabolisme a été réveillé au contact 
de l’eau, de l’air, de la chaleur, et qui commence à croître »

                                                                                               Docteur Christian Tal Schaller 


L’alimentation moderne est pauvre en aliments vivants, qui gardent intact toutes les molécules naturelles (enzymes, vitamines, hormones végétales, oligo-éléments et substances biologiques de toutes sortes). L’industrie alimentaire nous offre des plats tout préparés, avec des emballages alléchants pour nous faciliter la vie dans notre monde stressant. Beaucoup de personnes ont ainsi perdu l’habitude de cuisiner à la maison. Pourtant, la nature nous offre de merveilleuses petites graines, qui une fois germées deviennent des trésors de santé et de vitalité, elles regorgent de vitamines. Les graines germées sont le pilier de l’alimentation vivante et nous fournissent des aliments de haute valeur nutritionnelle. 


Déjà utilisées dans l’antiquité par les Sumériens, les Celtes et  les Esséniens, les graines germées reviennent en force pour notre plus grand bienfait. Il est très facile de cultiver un merveilleux jardin intérieur dans sa maison ou son appartement, sans être tributaire du temps ni des saisons.

Différentes graines peuvent germer, parmi lesquelles les légumineuses (azukis, fenugrec, haricot mungo, lentilles, luzerne, petits pois et pois chiches), les céréales (avoine, blé, épeautre, maïs, millet, orge, quinoa, riz, sarrasin, seigle) les oléagineux (sésame, tournesol, amandes) les ombellifères (carotte, céleri, fenouil, persil) mais aussi ciboulette, poireau, cresson, lin, roquette, moutarde, radis…


Toutes les plantes comestibles peuvent germer, parmi lesquelles amarante, betterave, brocoli, chou-rouge, basilic, épinard, trèfle et ainsi apporter des couleurs et des saveurs à tous vos plats.  

Les graines germées représentent un moyen efficace et élégant pour varier son alimentation quotidienne en la rendant plus végétale et plus vivante. Elles sont un concentré de substances génératrices de santé, substances que la vie sait façonner beaucoup mieux que les laboratoires scientifiques.

Le fait de cultiver des graines germées permet d’être à la fois producteur et consommateur, capable de contrôler la fraîcheur et la qualité des aliments que nous mangeons.

A l’aide d’un matériel minimum, d’un peu de temps et d’amour, ces petites graines fleuriront sur le rebord de votre fenêtre ou sur votre plan de travail, elles viendront égayer vos journées et vous offrir des enzymes et nutriments essentiels pour vous guider vers une santé optimale.

Au lieu de manger directement les graines germées, vous pouvez aussi les planter pour faire pousser de jeunes pousses qui produisent de l’oxygène et des ions négatifs, purifient l’air et nous apportent enzymes, vitamines, minéraux et la précieuse chlorophylle. On les coupe avec des ciseaux, pour les ajouter à nos salades ou bien pour en faire des jus d’herbe, dont le plus connu est le jus de blé.



Il est recommandé de consommer les graines germées et les jeunes pousses dans leur état naturel, plutôt que de les cuire. Elles peuvent être ajoutées par-dessus les plats cuits, elles apporteront les enzymes nécessaires à la digestion des aliments qui les accompagnent.  L’Ayurveda recommande toutefois de cuire ou étuver légèrement les légumineuses germées surtout le soja jaune (toxique cru), les pois chiches et le mungo vert.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire